L’archipel de Shengsi – Sijiao Island

Cet été, on reste bloqué en Chine… J’avoue qu’au début, cette situation m’avait très peu enthousiamée… Mais, c’est l’occasion de découvrir de somptueux paysages juste à côté de Shanghai !

Aujourd’hui, je vous emmène découvrir Sijiao Island. Une île paradisiaque à seulement 40 minutes en bateau de Shanghai. Destination idéale pour 3 jours de break.

L’île de Sijiao fait partie de l’archipel de Shengsi (嵊泗列岛), regroupant environ 400 îles, situé dans la base de Hangzhou en mer de Chine orientale ( province Zhejiang). Sijiao Island est la plus grande île de l’archipel de Shengsi.

Comment s’y rendre depuis Shanghai ?

2 solutions :

1/ Vous pouvez prendre un bus à Nanpu Bridge (environ 2h de route) puis un bateau à Shenjaiwan Pier pour Sijiaoben Island

2/ Vous pouvez vous rendre directement en voiture à Shenjaiwan Pier pour prendre le bateau direction Sijiaoben Island

Il existe deux types de bateaux : soit le bateau rapide qui ne prend que des voyageurs ( compter environ 40 minutes de trajet pour arriver sur l’île), soit le ferry (voyageurs + voitures) pour un trajet d’environ 1h30.

Tips : le plus simple pour la réservation des tickets est de passer par Ctrip si vous ne parlez pas chinois

Les incontournables de Shijiao Island (côté Est de l’île) :

Que vous soyez entre ami.e.s ou avec les enfants, je vous conseille de découvrir l’île en scooter. Il faut compter env. 20rmb/heure

1/Eastsea Fishing Village ( Tian’aocun – 田岙村) :

Ce village, situé à l’est de l’île, est LE village de pêcheurs à visiter : vous pourrez vous y arrêter pour manger dans un des nombreux restaurants de poissons et crustacés, déguster le soir dans la rue des brochettes de légumes, crevettes, calamars…tout en vous régalant les yeux avec les maisons aux murs peints et colorés.

Ce village est situé le long d’une plage dans laquelle vous pouvez vous baigner sans problème.

2/ Liujinbei Natural Scenic Spot :

Cette partie est payante( 90rmb, n’oubliez pas votre passeport! Il vous sera demandé pour l’achat des tickets) Un ticket vous permettra de visiter la partie du phare (Liujintan) et la partie opposée sur les falaises qui est à couper le souffle ! Cette partie ouvre dès 7h 😉

3/ Lingyin Temple (灵音禅寺)

Lieu de Culte Bouddhiste, situé sur les hauteurs de l’île.

Adresse : 浙江省舟山市嵊泗县高大线Gaoda Line, Shengsi County, Zhoushan, Zhejiang, Chine

Ticket : 10rmb

4/ Lever de soleil :

Si vous êtes un lève-tôt et que la météo est favorable, rendez-vous à 4h30 du côté de Liujinbei 🙂

Vous rester un peu plus longtemps sur l’ile ? Je vous conseille de prendre le ferry direction Gouqi Island (un de nos prochains voyages j’espère).

N’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous avez la moindre question.

Bon voyage !


La grossesse en Chine

Ayant deux petits chromosomes dans le ventre, je m’intéresse de près à la grossesse 😉

Il y a quelques temps, j’ai découvert un article très intéressant sur la grossesse des femmes chinoises.

L’univers de la femme enceinte est fait de nombreuses traditions.

En voici quelques unes.

Pendant la grossesse, la maman doit adopter un comportement irréprochable. Selon la médecine chinoise traditionnelle, les 9 mois de grossesse vont être consacrés à la prévention, la protection et la création d’un environnement propice au bon développement du fœtus.

 

La première croyance est de prévenir l’apparition de mauvais esprits et garantir une bonne atmosphère. Pour cela, la future maman doit rester au calme et ne doit en aucun cas participer à un déménagement, déplacer des meubles ou mettre un cadre ! Elle ne doit en aucun cas lever les bras, sortir le soir, se vernir les ongles ou se teindre les cheveux.

Seconde croyance : il faut veiller à protéger la future maman de la malchance. Pour cela, on ne met pas en contact de la maman colle ou adhésif et tout matériel de couture.

Troisième croyance : il faut commencer à stimuler intellectuellement le bébé. Du coup, la future maman devra lire de la poésie. En Chine, on dit que les pensées de la future maman sont transmises au bébé par simple fait qu’ils partagent le même corps.

Quatrième croyance : la médecine traditionnelle chinoise repose notamment sur l’alimentation (je vous en parlerai dans un prochain article). La future maman devra donc rééquilibrer son alimentation : éviter les épices pour que l’enfant n’ait pas un mauvais caractère, éviter le lapin pour que le futur bébé n’est pas de bec de lièvre, éviter la nourriture mal coupée pour que l’enfant ne soit pas négligent.

La couleur des aliments est également très importante car elle peut affecter le développement du fœtus et la couleur de peau. Il faut donc privilégier les aliments blancs et on élimine tous les liquides foncés tels que la sauce soja, le café, les boissons gazeuses…

En Chine, il est strictement interdit de demander le sexe du futur bébé. Cela reste un secret jusqu’à l’accouchement ou du moins le docteur n’aura jamais de réponse claire. Cela est dû au fait des nombreux avortements de petites filles.

Ce qui diffère également de la France, est que près de la moitié des accouchements est  programmée par césarienne.  La date est très importante dans l’astrologie chinoise.

 

La phase après accouchement, quant à lui, est assez contraignant pour la maman et le bébé. Rendez-vous prochainement pour un futur post 😉

 

 

Source : le Petit Journal Shanghai