Un projet follement gourmand

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un projet qui me tient particulièrement à coeur. Un projet fou. Un projet gourmand. Un projet pour mes enfants. Un rêve de plus de deux ans : Mon Livre.

Un livre de pâtisserie, certes. Mais surtout un livre sur l’expatriation de mes enfants, leur rencontre avec des ami.e.s du monde entier ! Et pour que ce projet puisse prendre forme, il me faut trouver la perle rare dans l’illustration. Et c’est là que vous entrez en scène en partageant ce post à tous vos contacts 🙂

🍋 Concours ouvert aux Illustratrices / Illustrateurs🍋

Je suis à la recherche d’un talent pour illustrer mon futur livre de pâtisserie. Ce livre retrace l’histoire de l’expatriation de mes enfants à travers des recettes du monde entier. Ce livre sera à la fois un livre de recettes, une histoire et VOS magnifiques illustrations. Voici le début du récit:

« Tao et Capucine sont frère et sœur. Ils sont français mais vivent à Shanghai, en Chine, depuis 3 ans. L’occasion de se faire tout un tas d’ami.e.s du monde entier ! Aujourd’hui, leur maman a besoin de leur aide pour organiser la fête des enfants du monde.
-« Les enfants ! J’ai besoin de vous pour trouver une idée pour célébrer la fête des enfants du monde à l’école… »
Pendant que leur maman expliquait ce qu’ils pouvaient mettre en place, Tao, avec un large sourire, s’approcha de sa sœur :
-« Rejoins-moi dans une heure, j’ai une idée »
Et qu’elle ne fut pas là surprise de Capucine en découvrant un énorme pousse-pousse rempli de casseroles, poêles, cul-de-poules, cuillères….
-« L’aventure commence grande sœur! Partons faire le tour du monde et rapportons à maman les recettes de nos ami.e.s »

Libre à vous de m’envoyer vos propositions et de faire partie de ce projet follement gourmand 😜 Fin du concours le 31 août. À vos pinceaux, crayons, palettes 🎨 💋💋


Pourquoi j’ai passé la nuit sur une tête d’éléphant ?!

J’ai le sourire rien que de mettre le titre à mon article 🙂

Tout ça grâce au décalage horaire bien sûr. Nous sommes rentrés sur Shanghai il y a 3 jours et les nuits sont assez difficiles pour les enfants, notamment pour Petit Lion. Pleurs toutes les 15 minutes entre 21h30 et minuit….autant vous dire qu’à 18 mois cela ne sert à rien de lui expliquer ce qu’est le décalage horaire !!

La nuit dernière, j’étais épuisée de me lever tous les quarts d’heure. Je me suis rappelée qu’avec Petite Fleur, je la rassurai en m’allongeant à ses côtés et en lui lisant des histoires. Vous avez déjà fait le test dans un lit à barreaux ? Je vous rassure, moi non plus.

J’ai donc fait la connaissance du tapis de jeu de mon bout d’homme, pour matelas, et d’un magnifique doudou éléphant pour oreiller 😉 Cela a duré 2h30! Sans compter mes tentatives d’évasion … En croisant les orteils pour éviter de marcher sur la fameuse petite voiture qui va te ruiner tous tes efforts en deux secondes, en retenant ton souffle ou bien en jouant à 1,2,3 soleil quant tu arrives ENFIN à la porte.

Ouf! ça y est, je suis sortie….et Petite Fleur m’appelle… Cette fois-ci, changement de décor, me voici dans les bras de la Reine des Neiges ! Au moins, je suis dans vrai petit lit.

Mais je garde le bon côtés des choses : des câlins, de jolies histoires, une grande complicité avec cette période du virus qui n’est pas toujours facile à gérer. Ces moments sont si importants et les enfants grandissent si vite…

 

Il est 2h30, je commence ma nuit.

 

à ce soir,


6 mois d’expatriation : premier bilan « Bienvenue dans le monde des TaïTaï « 

ça y est ! On fête nos 6 mois d’expatriation.

L’heure pour moi de faire un premier bilan :

celui du passage du Statut d’Entrepreneure à celui de TaïTaï  (à prononcer t-aïe-t-aïe, qui veut dire littéralement « épouse »)

Attention, ce post est à lire au second degré et avec une bonne dose d’humour 🙂

Et oui, quand tu arrives en expatriation pour suivre ta moitié en Chine, tu n’as pas de Visa de travail et tu te retrouves à la maison toute la journée ! Autant vous dire qu’au début, c’était assez compliqué pour moi après 7 ans à mon compte et indépendante financièrement.

D’ailleurs, je me rappelle mon tout premier repas entre TaïTaï, dans un restaurant occidental (on va pas manger chinois quand même), une semaine après mon arrivée, où les conversations étaient surtout basées sur les extensions de cils, les manucures et surtout « comment se fait-on épiler à Shanghai ? »

Les priorités ont totalement changé, n’est ce pas ? Mais bon, il faut bien occuper nos journées quand même !

Si vous avez l’occasion d’être expatrié(e) ou de venir sur Shanghai, vous croiserez sûrement une des TaïTaï ci-dessous :

Vous trouverez également :

Sans oublier celle qui ne jure que par le Bio et les produits français (mince, j’étais sûre d’habiter en Chine), celle qui Brunch dans la concession française, tous les dimanches, dans un restaurant français…

Et il y a surtout mes TaïTaï toutes simples que j’adore et qui se reconnaîtront 😉

Bref, vous l’aurez compris. Ma nouvelle vie est rythmée par les séances de Yoga, piscine, manucure, coiffure et massage… J’ai vraiment pas le temps de m’ennuyer!

Ah oui, c’est vrai, il y a quand même les enfants et le mari à s’occuper 😉

 

Illustrations : @LaPtiteLu – Tote bag : @mesptitssacs